Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

VOIR >> Le Livre 2017

 

Généralités

Ce groupe d’une soixantaine d’espèces comprend deux champignons vénéneux: le Tricholome tigré qui provoque des intoxications parfois graves de type gastro-intestinale et depuis 2001 le Tricholome équestre qui peut être mortel dans les cas graves, il était jusqu’alors considéré comme un excellent comestible. On y trouve également un grand nombre de bons et d’excellents comestibles: le Tricholome pied-bleu, le Tricholome de la St. Georges, le Tricholome terreux, le Tricholome agrégé, le Tricholome colombette, le Tricholome prétentieux, etc. Ils sont d’aspect robuste, leur chair est compacte, les lamelles sont échancrées.

Chapeau non séparable du pied, de couleur variable selon les espèces. D’abord convexe ou conique puis étalé parfois déprimé ou mamelonné.

Lamelles échancrées, serrées ou espacées, souvent inégales, blanchâtres à jaunâtres, violet-brun chez le Pied bleu.

Pied de couleurs variées selon les espèces, pas d’anneau sauf chez le Tricholome à ceinture, cylindrique, plein, souvent ferme et robuste;

Chair blanche, teintée de violet chez le Pied bleu, épaisse, ferme. Odeurs souvent agréables, de farine chez le Tricholome de la St. Georges et le Tricholome prétentieux mais aussi chez le Tricholome tigré (vénéneux), anisée chez le Pied bleu, mais très désagréable et repoussante de gaz chez le Tricholome soufré.

Spores blanches, roses chez le Pied bleu.

Habitat terricole, lignicole pour le Tricholome rutilant, dans les forêts de feuillus et de conifères, les clairières, les prés, les prairies, les lisières, selon les espèces.

Attention confusion possible entre le Tricholome tigré (vénéneux) le Tricholome prétentieux et le Tricholome terreux tous deux de bons comestibles. Voir Tableau Comparatif XII

45314494_p 45314494_p

Tricholome agrégé - Lyophyllum Descastes

ou Tricholoma aggregatum

Noms communs: Tricholome/Lyophylle en touffes

Bon comestible

 gb Fried chicken mushroom de Buschelige Rasling es Liofilo agregado it ?

Tricholome_agr_g_1 Tricholome_agr_g_2 Tricholome_agr_g_5

cliquez sur les photos pour les agrandir

Tricholome_agr_g_8

Chapeau: 4 à 12 cm., gris-brun à gris-cendré, parfois brunâtre, plus clair par temps sec. Convexe puis étalé et généralement mamelonné, charnu, rayé de fibrilles argentées, brillant et soyeux. Marge enroulée dans la jeunesse.

Lamelles: blanchâtres à grisâtres, Adnées, échancrées avant l’insertion sur le pied, un peu décurrentes avec l’âge, serrées, minces.

Pied: 3 à 6 cm., blanchâtre vers le sommet devenant brunâtre vers la base. Assez robuste, parfois courbe et renflé à la base qui est reliée à d’autres pieds. Un peu excentrique, fibreux, tenace.

Chair: blanchâtre, fine, élastique. Odeur faible mais agréable, saveur douce.

Spores: blanches.

Habitat: Été-Automne autour des souches ou des racines enterrées, en touffes parfois très importantes, dans les forêts mais également en-dehors. Assez commun.

Observations: c’est un bon comestible dont on peut rencontrer de nombreuses espèces de tailles différentes poussant isolées ou en touffes mais toutes comestibles. Ses lamelles devenant décurrentes avec l’âge, certains mycologues le classent dans les Clitocybes ou les Lyophylles.

 

sens_interdit

Tricholome blanc et brun - Tricholoma albobrunneum ou striatum

A rejeter

 gb White-brown knight de Weissbrauner Ritterling es Tricholoma estriado it ?

Tricholome_blanc_et_brun4

Chapeau: 5 à 10 cm., brun-roux à brun-rougeâtre, plus sombre au centre, rayé de fines fibrilles serrées et plus foncées. Convexe puis étalé, souvent bombé et irrégulier, charnu, épais, visqueux par temps humide. Marge longtemps enroulée. cuticule facilement séparable de la chair.

Lamelles: blanchâtres nuancées de crème, se tachant de roux avec l’âge. Échancrées, serrées,fines, à l’arête ondulée et dentelée.

Pied: 4 à 8 cm., blanchâtre et farineux vers le haut, brun-roux vers la base. Cylindrique, robuste.

Chair: blanche, teintée de brun-roux sous la cuticule du chapeau, ferme, épaisse. Odeur forte et souvent désagréable de farine moisie, saveur amère.

Spores: blanches.

Habitat: fin de l'Été-Automne, dans les bois de conifères, fréquent en montagne. Assez commun.

Observations: c’est un comestible médiocre ne convenant pas aux estomacs fragiles car un peu indigeste. Son odeur parfois écœurante et son amertume ne donne guère envie de le consommer.

45314494_p 45314494_p

Tricholome colombette - Tricholoma columbetta

Nom commun: Tricholome aux sangliers

Bon comestible

 gb Blue spot knight de Weisseidiger Ritterling es Palomita it Colombetta

Tricholome_colombette4 TR_Colom Tricholome_colombette1

cliquez sur les photos pour les agrandir

Tricholome_colombette3

Chapeau: 4 à 10 cm., blanc souvent taché de rose, de vert, de jaune ou de bleu-violet. D’abord ovoïde puis convexe et enfin étalé, parfois légèrement déprimé. Soyeux, brillant, fibrilleux, satiné, légèrement visqueux par temps humide. Marge fine, d’abord enroulée puis déroulée, souvent ondulée et fissurée avec l’âge.

Lamelles: blanches, échancrées, serrées, fines, à l’arête dentelée.

Pied: 4 à 10 cm., pour un diamètre de 10 à 20 mm., blanc, parfois taché de bleu-vert à la base. Svelte, cylindrique, soyeux, légèrement atténué vers la base, plein, fibreux, cassant.

Chair: blanche, ferme. Odeur faible mais agréable, saveur douce.

Spores: blanches.

Habitat; Été-Automne en groupes dans les forêts claires de conifères et de feuillus, avec une préférence pour les chênes. Assez commun.

Observations: c’est un bon comestible qui pousse assez tard en saison et qui eut son nom officiel au XVIème siècle par le botaniste Jean Bauhin. On peut le confondre avec le Tricholome blanc – Tricoloma album (non consommable) qui s’en différencie par son odeur nauséabonde et sa saveur amère.

squelettes_13

Tricholome équestre - Tricholoma equestre ou flavivorens

Nons communs: Chevalier, Jaunet, Bidaou, Canari, Tricholome vert-jaune

Vénéneux

 gb Chevalier de Grünling es Seta de los caballeros it Fungo del cavalieri

Tricholome__questre2

cliquez sur les photos pour les agrandir

Tricholome__questre6

Chapeau: 4 à 12 cm., jaune à jaune-olivâtre, moucheté de fines fibrilles brunâtres avec des reflets verdâtres. Convexe puis étalé et plus ou moins mamelonné, un peu gluant dans la jeunesse. Marge enroulée puis redressée et ondulée. Cuticule assez facilement séparable de la chair.

Lamelles: jaune-soufre vif à jaune-citron, très échancrées, serrées, inégales.

Pied: 4 à 10 cm., pour un diamètre de 8 à 15 mm., jaune-soufre souvent moucheté de brunâtre. Cylindrique, assez court, charnu, plein, fibrilleux.

Chair: blanche, jaunâtre sous la cuticule du chapeau et à la base du pied, épaisse, ferme. Odeur très faible, saveur douce.

Spores: blanches.

Habitat: Automne-début de l’Hiver sous les conifères, avec une préférence pour les pins, sur terrain silicieux et sablonneux. Commun dans le Sud et le Sud-Ouest de la France, rare ailleurs.

Observations: consternation et étonnement dans le monde de la mycologie lorsque le 13 septembre 2001, le New England Journal of Medecine (Canada) cite une étude française rapportant 12 intoxications survenues dans le Sud-Ouest de la France entre1992 et 2000, dont 3 furent mortelles et imputables au Tricholome équestre, considéré jusqu’alors comme un excellent comestible. Il était consommé et connu depuis des siècles sous le nom de Chevalier, Jaunet, ou encore Bidaou (selon les régions), au Moyen-Age il était très estimé par la noblesse et la chevalerie (d’où son nom de chevalier) qui le réservaient à leurs tables, laissant aux manants des espèces qu’ils appréciaient peu comme le Bolet des bouviers. En effet il serait très dangereux, voire mortel, après une consommation répétée en un laps de temps très court. Les symptômes se manifestent plusieurs jours après une consommation excessive par des faiblesses, des douleurs et des crampes musculaires, surtout au niveau des épaules et des hanches. Les troubles digestifs sont mineurs, voire totalement absents, ce qui rend difficile le pronostic d’une intoxication fongique.

Dans les cas graves les malades souffrent de rhabdomyolise aiguë qui est une maladie dégénérative des muscles. Un agent toxique présent dans le Tricholome équestre semble détruire les cellules des muscles squelettiques (qui assurent les mouvements du squelette), dont le contenu passe dans le sang. L’organisme subit alors une suite d’événements qui peuvent entrainer des complications dans différents organes, dont une insuffisance rénale ou cardiaque et la mort.

Le 13 Octobre 2003 l'agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) annonce que les cas cliniques observés ont été clairement imputés à une consommation excessive de Tricholomes équestres sans qu’il ait pu être déterminé de dose toxique, que les données disponibles ne permettaient pas de fixer une dose tolérable, et qu’il fallait informer les ramasseurs et les consommateurs des risques encourus en cas de consommation excessive.

45314494_p 45314494_p 45314494_p

Tricholome pied bleu - Tricholoma nudum

ou Lepista nuda ou Rhodopaxillus nudus

Noms communs: Pied-bleu, Tricholome nu, Tout bleu, Bleu anisé

Excellent

 gb Wood blewit de Violetter Rötelritterling es Pie azul it Violetto

Tricholome_pied_bleu3

cliquez sur les photos pour les agrandir

Tricholome_pied_bleu9

Chapeau: 4 à 15 cm., violet nuancé de brunâtre plus soutenu vers le centre. Convexe puis étalé et déprimé avec parfois un petit mamelon central. Lisse, glabre, humide. marge ondulée avec l’âge.

Lamelles: violettes, brunissant avec l’âge. Échancrées, serrées, décurrentes par une dent, inégales, minces, sinuées, facilement séparables de la chair.

Pied: 4 à 12 cm., pour un diamètre de 15 à 25 mm., violet-clair à gris-violet, avec des fibrilles floconneuse blanches. Cylindrique, renflé vers la base qui porte des résidus cotonneux du mycélium. Robuste, assez court, plein, charnu et fibreux.

Chair: blanc-violacé à gris-violacé clair, tendre et assez fragile dans le chapeau, fibreuse dans le pied. Odeur aromatique et anisée, saveur douce et agréable.

Spores: rosâtres.

Habitat: Automne jusque tard en Hiver, souvent Février-Mars dans les régions méditerranéennes. En groupes de nombreux exemplaires dans les forêts de feuillus et de conifères. Commun.

Observations: c’est un excellent comestible, très populaire et très facilement identifiable, il est cependant nécessaire de bien le faire cuire car il ne convient pas à tous les estomacs. Il est cultivé.

45314494_p 45314494_p

Tricholome prétentieux - Tricholoma portentosum

Noms communs: Bise d'Automne, Gris d'Automne, Verdoyant

Bon comestible

 gb Sooty head de Schwarzfaserger Ritterling es Capuchina it Cicalotto

Tricholome_pr_tentieux9 Tricholome_pr_tentieux3 Tricholome_pr_tentieux4

cliquez sur les photos pour les agrandir

Tricholome_pr_tentieux10

Chapeau: 5 à 14 cm., gris à gris-noir, plus sombre au centre, teinté de jaunâtre ou de verdâtre, rayé de fines fibrilles noir-violacé. Hémisphérique à convexe puis irrégulièrement étalé et mamelonné, lisse, légèrement visqueux. Marge fine et ondulée se fissurant avec l’âge.

Lamelles: blanchâtres puis jaunâtres, parfois teintées de verdâtre. Échancrée, assez espacées, inégales, larges et épaisses.

Pied: 4 à 10 cm., blanc teinté de jaune ou de gris-verdâtre, soyeux, fibrilleux. Assez court, robuste, difforme ou courbe.

Chair: blanche parfois tachée de jaune, teintée de violet ou de noir sous la cuticule du chapeau, épaisse, fragile. Odeur et saveur faibles mais perceptibles de farine.

Spores: blanches.

Habitat: Été-Automne, isolé ou en groupes dans les forêts de conifères, plus rarement de feuillus. Assez commun.

Observations: c’est un bon comestible que l’on peut confondre avec le Tricholome terreux (bon) ou avec le Tricholome tigré (vénéneux). Voir Tableau Comparatif XII

sens_interdit

Tricholome rutilant - Tricholoma/Tricholomopsis rutilans

Nom commun: Pleurote rutilant

Inconsommable

 gb Plums and custard de Rötlicher Holzritterling es Tricoloma rutilante it Agarico risplendendo

Tricholome_rutilant1 Tricholome_rutilant14 Tricholome_rutilant2

cliquez sur les photos pour les agrandir

Tricholome_rutilant4

Chapeau: 5 à 15 cm., jaune-soufre à jaune-or, entièrement moucheté d’écailles pourpre-violacé. Dans la jeunesse ces écailles sont particulièrement serrées et le chapeau paraît entièrement pourpre-violacé et velouté. Convexe puis étalé, parfois légèrement mamelonné. Marge mince.

Lamelles: jaunes à l’arête floconneuse. Adnées, serrées, sinuées.

Pied: 5 à 10 cm., pour un diamètre de 10 à 20 mm., de la couleur du chapeau et recouvert d’écailles pourprées. Cylindrique, fibrilleux, mou, flexible et élastique, vigoureux, charnu, plein puis creux.

Chair: jaune, épaisse, molle, compacte, humide. Odeur de bois pourri, saveur amère.

Spores: blanches.

Habitat: lignicole, Eté-Automne sur les souches ou du bois de conifères exclusivement, surtout en montagne. Assez commun.

Observations: son amertume en interdit la consommation. C’est un beau champignon qu’on a toujours plaisir à rencontrer, il peut atteindre des dimensions très importantes.

45314494_p 45314494_p45314494_p 

Tricholome de la Saint Georges - Calocybe gambosa

ou Tricholoma/Lyophyllum Georgii ou Tricholoma gambosum

Noms communs: Mousseron de la St.Georges, Mousseron de Printemps, Mousseron vrai

Excellent

 gb St.George's mushroom de Mairitterling es Seta di primavera it Prugnolo

Tricholome_de_la_St Tricholome_de_la_St Tricholome_de_la_St

cliquez sur les photos pour les agrandir

untitledazer

Chapeau: 5 à 15 cm., blanc-crème avec parfois des nuances jaunâtres, rosâtres ou grisâtres. Convexe puis étalé, souvent irrégulier, épais, lisse, sec, parfois craquelé. Marge très enroulée dans la jeunesse, puis déroulée et ondulée.

Lamelles: blanches puis crème, adnées-échancrées, très serrées, étroites.

Pied: 4 à 8 cm., pour un diamètre de 10 à 30 mm., blanc souvent teinté de beige vers la base. Cylindrique, assez court et trapu, compact, plein.

Chair: blanche, épaisse, compacte, tendre, ferme et souple à la fois. Odeur de farine fraîche, saveur très agréable.

Spores: blanches.

Habitat: Avril à Mai dans les prés, les pâtures, en lisières de forêts, dans les vergers, les friches, souvent en “ronds de sorcières”. L’herbe dans laquelle il pousse est plus verte et cela permet souvent de le déceler avant même son apparition. Assez commun.

Observations: c’est un excellent comestible très recherché par ceux qui le connaissent, de plus il a l’avantage de pousser tôt en saison. C’est un champignon printanier tout comme la Morille et souvent en cherchant l’un on rencontre l’autre. A ne pas confondre avec l’Entolome livide (vénéneux) qui dégage également cette odeur de farine fraîche. Voir Tableau Comparatif VII

 

 45314494_p  45314494_p

Tricholome sinistre - Tricholoma saevum

ou Rhodopaxillus saevus ou Lepista personata

Noms communs: Pied violet, Tricholomes des oies

Bon comestible

 gb Field blewit de Maskierte Rötelritterling es Pie violetta it ?

Tricholome_sinistre5 Tricholome_sinistre6 Tricholome_sinistre10

cliquez sur les photos pour les agrandir

Tricholome_sinistre1

Chapeau: 6 à 15 cm., gris-beige à café-au-lait, plus foncé par temps humide. Convexe puis étalé, charnu, épais, lisse, humide. Cuticule facilement séparable de la chair. Marge enroulée puis ondulée.

Lamelles: blanches avec un léger reflet rosâtre, se tachant de noirâtre avec l’âge. Adnées, serrées, épaisses, facilement détachables du chapeau.

Pied: 5 à 10 cm., pour un diamètre de 15 à 25 mm., violacé plus ou moins soutenu. Sa couleur lui est donnée par des fibrilles très serrées et violacées qui le recouvrent entièrement. Assez court, cylindrique mais renflé à la base, plein.

Chair: blanche, ferme, très épaisse, humide et juteuse. Odeur fruitée et de farine, saveur agréable.

Spores: rosâtres.

Habitat: de la fin de l’Automne jusqu’aux premières gelées, en “ronds de sorcières” ou en zig-zag, dans les prairies, les prés, les pâturages humides et calcaires, en lisières de forêts. Assez commun.

Observations: c’est un bon comestible qui ne pousse que hors des forêts et il est malheureusement en danger à cause des engrais chimiques et sélectifs, tout comme d’ailleurs tous les champignons du même habitat. On le rencontre souvent à l’endroit où on a cueilli le Tricholome de la Saint-Georges 6 à 7 mois auparavant.

sens_interdit

Tricholome soufré - Tricholoma sulphureum

Noms communs: Tricholome des enfers, Crapaudine soufrée

Inconsommable

 gb Sulphur knight de Schwefelritterling es Tricoloma azufrado it Agarico zolfino

Tricholome_soufr_7

Chapeau: 3 à 9 cm., jaune-soufre parfois teinté d’olivâtre ou un peu brunâtre au centre. Convexe puis étalé, parfois déprimé au centre ou légèrement mamelonné. Sec, lisse, glabre.

Lamelles: jaunes, échancrées, espacées, épaisses, inégales.

Pied: 4 à 10 cm., jaune-soufre, orné de fines fibrilles brun-rougeâtre. Cylindrique, allongé, souvent élancé, fibreux, plein puis creux.

Chair: jaune-soufre, fine, fibreuse. Odeur très désagréable et forte de gaz, d’acétylène, saveur douce

Spores: blanches.

Habitat: fin de l'Été-Automne dans les forêts de feuillus, plus rarement sous les conifères. Assez commun.

Observations: c’est un champignon non consommable en raison de sa forte odeur de gaz, cette odeur permet de l’identifier facilement et de le différencier du Tricholome équestre (vénéneux).

45314494_p 45314494_p

Tricholome terreux - Tricholoma terreum

Noms communs: Griset, Petit-gris, Tricholome couleur de terre,  Saint Martin

Bon comestible

 gb Grey knight de Graublättriger Erdritterling es Negrilla it Agarico terreo

Tricholome_terreux6 Tricholome_terreux4 Tricholome_terreux7

 cliquez sur les photos pour les agrandir

 Chapeau: 4 à 8 cm., gris à gris-ardoise, plus foncé au centre, entièrement couvert de petits fibrilles gris-noir. Conique puis convexe et enfin étalé et mamelonné, soyeux, feutré. Marge fine.

Lamelles: blanches devenant grisâtres avec l’âge. Échancrées, espacées, larges, fragiles, dentelées.

Pied: 3 à 8 cm., pour un diamètre de 10 à 15 mm., blanc nuancé de gris-clair. Cylindrique, lisse, soyeux, fibreux, creux en son sommet.

Chair: blanche, nuancée de gris-clair, fine, fragile, cassante. Odeur faible, saveur douce devenant légèrement amère chez le champignon adulte.

Spores: blanches.

Habitat: Eté-Automne et au début de l’Hiver dans ou aux lisières des forêts de conifères, en groupes souvent très importants, rarement sous les feuillus. Très commun dans certaines régions.

Observations: c’est un bon comestible jeune, par la suite il devient très fragile et il est impossible de le cueillir sans l’endommager. On peut le confondre avec le Tricholome prétentieux (bon) et le Tricholome tigré (vénéneux). Voir Tableau Comparatif XII 

 

squelettes_13

Tricholome tigré - Tricholoma pardinum

Noms communs: Tricholome léopard, Faux griset, Faux petit-gris, Grivelé

Vénéneux

 gb Tigertop de Tigerritterling es Tricoloma atigrado it Agarico tigrino

Tigr_ Tricholome_tigr_2 Tricholome_tigr_2

cliquez sur les photos pour les agrandir

Tricholome_tigr_3

Chapeau: 5 à 15 cm., parfois plus, gris-clair à gris-cendré ou même ocre-gris, recouvert de fines écailles gris-noirâtre disposées concentriquement, plus denses au centre. Convexe puis étalé, parfois légèrement bombé ou mamelonné, charnu. Marge enroulée puis étalée et ondulée, souvent déchirée.

Lamelles: blanches à crème-jaunâtre avec des reflets verdâtres. Échancrées, assez serrées, larges, épaisses, dentelée. Dans la jeunesse elles sont larmoyantes et exsudent des gouttelettes glauques.

Pied: 4 à 8 cm., pour un diamètre de 20 à 40 mm., blanc et farineux vers le sommet, jaune-crème vers la base. Légèrement fibrilleux, cylindrique mais renflé à la base, très robuste, ventru, ferme, plein, fibreux, relativement court par rapport au chapeau.

Chair: blanche, souvent jaune-brunâtre à la base du pied, ferme, compacte. Odeur agréable et faible de farine, saveur douce.

Habitat: Été-Automne dans les forêts de conifères des régions montagneuses, plus rarement sous les feuillus, si ce n’est sous les hêtres. Assez rare.

Observations: ce beau champignon est vénéneux et provoque des intoxications gastro-intestinales. Il est facilement identifiable grâce à son aspect massif et à son chapeau grisâtre de grande taille. Il peut être confondu avec le Tricholome terreux et le Tricholome prétentieux, tous deux de bons comestibles. Voir Tableau Comparatif XII

 

 

Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

VOIR >> Le Livre 2017