Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

VOIR >> Le Livre 2017

 

Généralités

Il convient de se méfier particulièrement des Inocybes. Certains sont suspects, d’autres sont franchement vénéneux comme l’Inocybe de Patouillard et ses espèces voisines (Voir intoxications du type muscarien). Il est impératif de ne consommer aucun Inocybe. C’est une famille qui n’intéresse que les mycologues et non les mycophages.

Chapeau non séparable du pied, conique puis étalé, souvent mamelonné à bosselé. Marge lacérée ou fendillée. Relié dans le jeune âge au pied par une cortine très fugace dont on retrouve rarement trace chez le champignon adulte.

Lamelles blanches à crème devenant brunâtres à brun-olivâtre. Adnées à libres, émarginées, assez serrées.

Pied, selon les espèces grêle ou robuste, cylindrique souvent renflé à la base, blanc à beige.

Chair blanchâtre, pouvant rosir ou rougir, souvent épaisse et ferme. Odeur agréable.

Spores brun-ocre.

Habitat terricole, Printemps-Automne selon les espèces, lisières des bois, lieux aérés, au bord des chemins, dans les forêts de feuillus et de conifères.

squelettes_13 

Inocybe à lames couleur de terre - Inocybe geophylla var. liliacina

Noms communs: Inocybe terreux; Inocybe à lames terreuses

Vénéneux

Geophylla 1

 cliquez sur les photos pour les agrandir

Geophylla 2

 

Chapeau: 1 à 6 cm, violet clair à lilas, avec un mamelon très proéminent ocre-brunâtre. Lisse, soyeux, marge finement striée se fendillant avec l'âge.

Lamelles: crème-beige, brunissanr avec l'âge. Adnées-échancrées avec de nombreuses lamellules, assez serrées.

Pied: 2 à 8 cm, grêle, blanc-crème ou violet clair à lilas de la couleur du chapeau. Pruineux au sommet, légèrement enflé à la base en forme de bulbe.

Chair: blanche à grisâtre, odeur spermatique à fruitée. Saveur légèrement âcre.

Spores: brun-tabec

Habitat: du Printemps à l'Automne dans les forêts de feuillus et de conifères, dans les endroits clairs, aux bords des chemins.

Observations: ce champignon, que l'on peut facilement confondre avec le Clitocybe laqué var. améthyste, voir Tableau comparatif XVII, contient de la muscarine et provoque des intoxications parfois graves dont les premiers symptômes, troubles digestifs, douleurs abdominales, nausées, vomissements et diarrhées, se déclarent rapidement après l'ingestion.  

 squelettes_13

Inocybe de Patouillard - Inocybe Patouillardii

Nom commun: Inocybe de Printemps

Vénéneux

gb Red-staining fibrecap de Ziegelroter-Risspilz es Bruja it Inocybe di Patouillard

Inocybe Inocybe_de_Patouillard8 Inocybe_de_patouillard9

cliquez sur les photos pour les agrandir

Inocybe_de_Patouillard3

 

Chapeau: 3 à 8 cm., rarement plus, blanc-crème à jaunâtre se tachant de brun-rouge avec l’age. Conique puis étalé avec un large mamelon central, fibrilleux. Marge d’abord enroulée puis lobée, souvent largement fendue.

Lamelles: rosées puis crème et enfin brun-olivâtre avec l‘arête blanche et floconneuse, rougissant au frottement. Adnées-émarginées, serrées, épaisses.

Pied:3 à 10 cm., blanc taché de rouge. Cylindrique, grêle ou robuste selon les cas, parfois courbe et bulbeux à la base, très fibreux.

Chair: blanche, parfois nuancée de rose, ferme. Odeur forte et fruitée, saveur douce.

Spores: brunâtres.

Habitat: Printemps-Eté, en troupes, aux lisières ou dans les bois clairs et secs surtout de feuillus, au bord des chemins. A une préférence pour les hêtres et les tilleuls. Pas très commun.

Observations:les intoxications dûes à ce champignon sont du type muscarien et provoquées essentiellement par la muscarine qu’il contient à très forte dose. On lui attribue des intoxications mortelles en France et en Europe. On estime la dose mortelle à 500grs., mais il est exceptionnel de réaliser une cueillette de cette importance. On l’identifie assez facilement grâce à son habitat, sa précocité, son chapeau d’abord très conique et à sa marge fendillée, ses lamelles brun-olivâtre.

 

Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

VOIR >> Le Livre 2017