Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

VOIR >> Le Livre 2017

 

Les Entolomes

Généralités

Ce sont des champignons pour certains charnus et robustes, pour d’autres grêles et de petite taille. Nous ne nous intéresserons qu’aux premiers.

Certains sont de bons comestibles (Entolome en bouclier, Entolome des haies), d’autres indigestes ou toxiques (Entolome gris-rosâtre, Entolome à odeur de nitre). L’Entolome livide quant à lui est franchement vénéneux et provoque des intoxication de type gastro-intestinal.

Chapeau non séparable du pied, convexe ou conique puis étalé. Déprimé, bosselé ou mamelonné au centre. Sa marge est souvent ondulée et lobée.

Lamelles peu serrées, adnées, échancrées à l’insertion sur le pied. Généralement blanchâtres à jaunâtres puis roses à brun-rose.

Pied robuste ou grêle, ferme ou fragile selon les espèces, blanchâtre.

Chair blanchâtre pouvant se teinter de jaune ou de roux aux blessures. Généralement ferme, dégage souvent une agréable odeur de farine.

Spores roses à brun-rose.

Habitat essentiellement terricole, dans les haies, au bord des chemins, mais également dans les bois de feuillus, plus rarement sous les conifères.

Observations: confusions possibles entre l’Entolome livide (vénéneux) et les Entolomes des haies et en bouclier (bons comestibles) ainsi qu’avec le Clitopile petite prune et le Tricholome de la St.Georges (excellents), en plus d’une ressemblance morphologique tous dégagent une agréable odeur de farine fraîche, le Clitocybe nébuleux est également concerné par une possibilité de méprise.

45314494_p45314494_p

Entolome en bouclier - Entoloma clypeatum

Noms communs: Entolome de Printemps, Mousseron des haies, Macaron de Printemps

Bon comestible

gb Schield pinkgill de Frülingsrötling es Rodofilo en escudo it Fungo del melo

Entolome_en_bouclier5 DSCN2863_vi Entolome_en_bouclier6

cliquez sur les photos pour les agrandir

Entolome_en_bouclier4

Chapeau: 4 à 10 cm., brun-gris, parfois teinté de jaunâtre, rayé de fibrilles très apparentes. Conique, convexe puis étalé et mamelonné. Marge rabattue, sinueuse. Cuticule un peu visqueuse.

Lamelles: blanc-grisâtre puis rose-rouille, adnées, échancrées à l’insertion sur le pied, assez serrées et inégales.

Pied: 3 à 8 cm., blanchâtre souvent teinté de brun-gris, orné de fibrilles soyeuses. Assez grêle, ferme, fibreux, souvent courbe et atténué vers la base.

Chair: blanche, assez mince mais ferme dans le pied. Odeur et saveur agréables de farine.

Spores: rosâtres.

Habitat: d’Avril à Juin dans les haies et les buissons de rosacées (aubépines, prunelliers, etc.), dans l’herbe sous les arbres fruitiers (pommiers, pruniers, mirabelliers, etc.). Assez commun.

Observations: c’est un bon comestible malgré son pied assez fibreux, il a l’avantage de pousser tôt en saison alors que les champignons sont encore rares. A ne pas confondre avec l’Entolome livide (vénéneux), dont la saison de pousse est plus tardive. Voir Tableau Comparatif VI

45314494_p 45314494_p

Entolome des haies - Entoloma sepium

Nom commun: Entolome de Printemps

Bon comestible

gb ? de Schlehenrötling es ? it Spinarolo

Entolome_des_haies2 Entolome_des_haies

cliquez sur les photos pour les agrandir

k_p1040329

Chapeau: 3 à 10 cm., beige-mastic à brunâtre, légèrement visqueux dans le jeune âge, puis sec et lisse, d’aspect satiné, rayé de fines fibrilles innées et rayonnantes. D’abord conique, convexe puis étalé, mamelonné-bosselé au centre. Marge irrégulière.

Lamelles: blanc-rose clair puis rose-brun, à l’arête irrégulière plus claire, adnées, échancrées, peu serrées, inégales.

Pied: 4 à 8 cm., blanc satiné orné de fibrilles brunâtres. Tordu, souvent incurvé à la base et profondément enterré, souvent reliés à d’autres pieds.

Chair: blanche, ferme, compacte, fibreuse dans le pied, brunissant aux blessures. Odeur et saveur agréables de farine.

Spores: rosâtres.

Habitat: Avril à Juin dans les haies de pruneliers sauvages, le long des chemins, dans les vergers avec une nette préférence pour les pruniers ou les mirabelliers. Assez rare.

Observations: c’est un bon comestible qu’on rencontre très tôt en saison. A ne pas confondre avec l’Entolome livide dont la saison de pousse est plus tardive. Voir Tableau Comparatif VI

squelettes_13

Entolome livide - Entoloma lividum ou sinuatum

Noms communs: Entolome perfide, Faux meunier, Jaunet

Vénéneux

gb Livid pinkgill de Riesen-Rötling es Seta enganosa it Entoloma livido

Entolome_livide entolome Entolome_livide1

cliquez sur les photos pour les agrandir

Entolome_livide3

Chapeau: 5-20 cm., blanc-jaunâtre à gris-brunâtre, avec des reflets blafards, couvert d'un givre blanc. Orné de fines fibrilles*, visqueux par temps humide, soyeux par temps sec. Campanulé* puis convexe*-bossu et enfin étalé et souvent mamelonné*. Compact, épais, charnu. Marge* longtemps enroulée, se fissurant avec l'âge

Lamelles*: jaune-clair puis saumon à maturité. Adnées*, très échancrées* à l'insertion sur le pied, assez espacées, larges.

Pied: 6-12 cm., blanchâtre se tachant de jaunâtre, floconneux* vers le sommet, renflé vers la base, souvent incurvé, ferme, robuste, plein, spongieux avec l'âge.

Chair: blanche, épaisse, ferme. Odeur agréable de farine fraîche qui devient repoussante lorsque le champignon vieillit. Saveur douce et agréable.

Habitat: Eté-Automne en groupes dans les forêts de feuillus, les clairières, aux lisières, dans les endroits aérés. Assez commun.

Observations: il provoque des intoxications parfois très graves qui peuvent, selon la quantité ingérée, entraîner la mort de personnes fragiles. On peut le confondre avec le Clitopile petite prune dont les lamelles* sont décurrentes* et le Tricholome de la St.Georges dont les lamelles* sont blanc-crème, tous deux d'excellents comestibles mais qui dégagent également cette odeur de farine. Voir Tableau Comparatif V, VI et VII

 

sens_interdit

Entolome à odeur de nitre - Entoloma ou Rhodopolium nidorosum

Nom commun: Entolome nitreux

A rejeter

gb Wood pinkgill de Stinkender Rötling es Entoloma de lamina rosa palida it ?

Entolome___odeur_de_nitre1 Entolome___odeur_de_nitre4 Entolome___odeur_de_nitre3

cliquez sur les photos pour les agrandir

Entolome___odeur_de_nitre2

Chapeau: 3 à 8 cm., gris-brun. Convexe puis étalé, souvent déprimé au centre, non mamelonné, non visqueux, peu charnu, mince, fragile, glabre. L’humidité le rend un peu translucide. Soyeux et brillant par temps sec. Marge irrégulière et souvent lobée.

Lamelles: blanc-crème se teintant de brun-rose, adnées, peu serrées, nombreuses lamellules.

Pied: 4 à 12 cm., blanchâtre à grisâtre, pruineux au sommet. Assez robuste, néanmoins fragile, cylindrique, plein puis farci et enfin creux.

Chair: blanchâtre, mince, fragile, humide. Odeur très désagréable d’eau de javel, d’ammoniac et même d’urine.

Spores: brun-rose.

Habitat: Eté jusqu’au début de l’Hiver souvent en groupes dans les bois de feuillus, dans des endroits ombragés et humides. Rare sous les conifères. Assez commun

Observations: c’est un champignon inconsommable à cause de son odeur, de plus il pourrait provoquer des intoxications gastro-intestinales peu graves.

 

Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

VOIR >> Le Livre 2017