Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

VOIR >> Le Livre 2017

Les Clitocybes

Généralités

Cette vaste famille de plusieurs centaines d'individus contient des champignons essentiellement terricoles. Plusieurs d’entre eux sont vénéneux et provoquent des intoxications parfois graves du type muscarien ou sudorien (Clitocybes blancs), d’autres de type gastro-intestinal ou résinoïdien (Clitocybe de l’olivier). Pour définir les Clitocybes une courte phrase suffirait presque: ce sont des champignons avec des chapeaux déprimés ou en entonnoir et des lamelles décurrentes.

Clitocybe

Clitocybe blanc

Chapeau: non séparable du pied, convexe puis étalé, déprimé et souvent en entonnoir, parfois mamelonné. Sa couleur varie selon les espèces: blanc sale (Clitocybes blancs), beige-crème à jaune-ocre pour la majorité, mais également verdâtre (Clitocybe odorant), grisâtre (Clitocybe nébuleux) orangé (Clitocybe orangé, Clitocybe de l’olivier), ou encore roux à violet (Clitocybe laqué), etc.

Lamelles: de couleur variable et plus ou moins décurrentes (descendant le long du pied) selon les espèces. Généralement minces et serrées.

Pied: court ou allongé, grêle ou charnu, souvent cotonneux à la base, généralement fibreux. Blanchâtre à ocre dans la majorité des cas, mais également roux à violet (Clitocybe laqué), verdâtre (Clitocybe odorant) ou orangé (Clitocybe orangé, Clitocybe de l’olivier).

Chair: généralement blanchâtre, mais également rougeâtre ou orangéeselon les espèces. Souvent fibreuse ou élastique, parfois molle et flasque. Odeur variable selon les espèces, mais dans la plupart des cas fort agréable: de farine, d’herbe fraîche et de mousse chez le Clitocybe blanc, de lavande et de menthe chez le Clitocybe géotrope, de farine et d’anis chez le Clitocybe nébuleux, et fortement d’anis chez le Clitocybe odorant.

Spores: blanches à crème.

Habitat: essentiellement terricole, dans les bois de feuillus et de conifères, mais également dans les prés, les pelouses pour le Clitocybe blanc et les prairies de montagne pour le Clitocybe géant.

squelettes_13

Clitocybe blanc - Clitocybe dealbata ou rivulosa

Noms communs: Clitocybe blanc-ivoire, Clitocybe blanchi

Vénéneux

gb Fool's funnel de Feld-Trichterling es Seta de cunetass it ?

Clitocybe_blanc post_21_1108842953

cliquez sur les photos pour les agrandir

Clit_blanc Clitocybe_blanc1

Chapeau: 2-5 cm., blanc-jaunâtre à gris-jaunâtre, couvert d'un givre blanc sale persistant, devenant grisâtre avec l'âge. Convexe*, plan puis étalé, se déprimant au centre, parfois en entonnoir*. Marge* fine, incurvée puis étalée et souvent ondulée.

Lamelles*: blanches à crème, décurrentes*, serrées, minces.

Pied: 2-5 cm.,blanchâtre, brunâtre à la base. Court, soyeux, plein, fibreux, tenace parfois un peu excentrique.

Chair: blanchâtre, ferme, fibreuse*. Odeur forte d'herbe et de mousse, saveur douce.

Habitat: de Juin à Novembre dans les prés, les parcs, les pelouses, les pâtures, le long des haies, dans les zones herbeuses, souvent en groupes. Assez commun.

Observations: c'est un champignon vénéneux qui, comme d'autres Clitocybes blancs (Cerussata, Phylophilla,etc.) provoquent des intoxications graves du type muscarien ou sudorien. On peut le confondre avec des espèces comestibles comme l'excellent Marasme d'oréade (Mousseron) qui partage le même habitat mais s'en distingue par son chapeau brun-jaune et surtout par ses lamelles* beige-jaunâtre, libres*, espacées et ventrues et avec le Clitocybe en entonnoir (bon) dont l'habitat est forestier et qui dégage une agréable odeur d'anis et d'amandes. Voir Tableau Comparatif XIV

45314494_p45314494_p

Clitocybe en entonnoir - Clitocybe ou Infundibulicybe gibba

Bon comestible

gb Common funnel cap de Gelber Trichterling es Platera menor it Cimballina

Clitocybe_en_entonnoir2 Clitocybe_en_entonnoir3

cliquez sur les photos pour les agrandir

Clitocybe_en_entonnoir1

Chapeau: 3 à 8 cm., beige-chamois, à l’aspect soyeux. Convexe, aplani, puis déprimé et enfin nettement en entonnoir, souvent mamelonné au centre. Marge mince, fortement enroulée chez les exemplaires jeunes s’étalant par la suite, onduleuse et lobée.xxxxx

Lamelles: blanchâtres à crème, très décurrentes, serrées, inégales, parfois fourchues.

Pied: 3 à 10 cm., beige-chamois de la couleur du chapeau. Cylindrique, renflé et cotonneux à la base, grêle, élastique, plein, parfois un peu spongieux intérieurement.

Chair: blanche, mince, molle, coriace et fibreuse dans le pied. Odeur très agréable d’anis et d’amandes amères.

Spores: blanches;

Habitat: de Juin à Novembre, parfois plus tard, dans les bois de feuillus et de conifères, en groupes très denses. Commun.

Observations: c’est un bon comestible au goût agréable et légèrement acidulé, on le débarrasse de son pied élastique et assez coriace. Il se présente telle une réduction du Clitocybe géotrope. Sa couleur est plus foncée lorsqu’il pousse sous les conifères que sous les feuillus. On peut le confondre avec les Clitocybes blancs (vénéneux). Voir Tableau Comparatif XIV

 

45314494_p

Clitocybe géant - Leucopaxillus giganteus

Noms communs: Mousseron blanc, Gros blanc, Clitocybe gigantesque

Comestible moyen

gb Giant leucopax de Riesen-Krempentrichterling es Bujera  it Agarico gigante

Clitocybe_g_ant1 Clitocybe_g_ant3

cliquez sur les photos pour les agrandir

Clitocybe_g_ant2

Chapeau: gigantesque atteignant fréquemment 40 cm., blanchâtre à crème, devenant jaunâtre à roussâtre vers le centre. Déprimé puis en entonnoir, jamais mamelonné. Cuticule lisse, douce au toucher puis se crevassant. Marge d’abord enroulée puis ondulée, striée et cannelée avec l’âge.

Lamelles: blanchâtres, décurrentes, serrées, minces, étroites, se détachant facilement du chapeau..

Pied: 8 à 10 cm., de la couleur du chapeau ou plus pâle, paraissant saupoudré de blanc. Court par rapport au chapeau. Cylindrique, parfois un peu enflé vers la base, lisse puis rugueux parfois même crevassé avec l’âge, plein.

Chair: blanchâtre, ferme, élastique, puis molle, flasque. Odeur faible, saveur douce.

Spores: blanches.

Habitat: de Juillet à Octobre, en cercles très importants dans les prairies de montagne, en bordure des bois de sapins, jusqu’à 1800 m.

Observations: c’est un comestible moyen, il est facilement identifiable par sa taille et son habitat.

45314494_p45314494_p

Clitocybe géotrope - Clitocybe geotropa

Nom commun: Tête de moine

Bon comestible

gb Tooping funnel  de Mönchskopf es Blanquilla  it Cimballo

Clitocybe_20geotropa1 Clitocybe_20geotropa

cliquez sur les photos pour les agrandir

geotropa

 

Chapeau: 10 à 30 cm., jaune-ocre, plus foncé vers le centre, brillant et blanchissant par temps sec, charnu, lisse. Convexe, étalé puis largement déprimé ou en entonnoir avec un mamelon central. Marge mince, enroulée dans le jeune âge.

Lamelles: blanc-crème à crème-roussâtre, longuement décurrentes, serrées, avec de nombreuses lamellules.

Pied: 5 à 15 cm., jaune-ocre un peu plus clair que le chapeau, long, assez cylindrique, atténué vers le haut, cotonneux à la base, fibreux, élastique.

Chair: blanchâtre, d’abord ferme puis molle et flasque, spongieuse dans le pied. Odeur agréable de lavande, de menthe, d’herbes odorantes.

Spores: blanches.

Habitat: de Septembre à Novembre dans les bois clairs de feuillus et de conifères, les lisières, les vieux pâturages en friche, en cercles ou ronds de sorcières parfois très importants. Il a une préférence pour les terrains calcaires. Assez commun.

Observations: c’est un bon comestible surtout jeune, avec l’âge il devient coriace. Il ne se prête guère à la dessiccation. On l’identifie facilement grâce à son chapeau mamelonné et de grande taille, et à son odeur caractéristique

45314494_p45314494_p

Clitocybe laqué - Laccaria laccata ou amethystea

Noms communs: Laccaire laqué (typique), Laccaire améthyste (violet), Bouton de bottine

Bon comestible

gb Waxy laccaria de Lacktrichterling es Manzanilla it ?

Laccaria_laccata_3_L1 Clitocybe_laqu_2

cliquez sur les photos pour les agrandir

5

Chapeau: 2 à 6 cm., brun-rose à brun-rougeâtre, violet-lilas dans la variété Amethystea, palissant par temps sec et avec l’âge. D’abord convexe puis étalé, se déprimant et troué au centre, mince, ferme, sec, soyeux. Margeondulée et lobée.

Lamelles: roses, violacées dans la variété Amethystea, recouvertes d’une poudre blanchâtre de spores avec l’âge. Adnées, légèrement décurrentes, espacées, inégales, larges, épaisses.

Pied: 4 à 8 cm., pour un diamètre de 3 à 8 mm., de la couleur du chapeau. Cylindrique, parfois tors, grêle, élancé, ferme, fibreux, coriace.

Chair: brun-rougeâtre, mince dans le chapeau, coriace et fibreuse dans le pied. Odeur et saveur douces, non caractéristiques.

Spores: blanches.

Habitat: de Juin à Novembre dans les forêts humides de feuillus et de conifères en groupes parfois très importants. Très commun.

Observations: c’est un bon comestible dont on ne consomme que le chapeau, le pied étant trop coriace. Néanmoins sa consommation est à modérer car c'est un grand accumulateur de radioéléments et de métaux lourds. > Liste des champignons sensibles. Dans la variété Amethystea la confusion est possible avec le Mycène pur et l'Inocybe à lames couleurs de terre tous deux vénéneux. Voir tableau comparatif XVII

45314494_p45314494_p

Clitocybe nébuleux - Clitocybe nebularis

Noms communs: Grisette, Petit gris

Bon comestible avec réserves

gb Clouded funnel  de Nebelkappe es Buxera it Fungo delle nebbie

clitocybe_n_buleux4 clitocybe_n_buleux1.

6

Chapeau: 5 à 20 cm., gris à gris-brun, couvert d’une pruine blanchâtre. D’abord convexe mais bombé au centre, puis étalé, parfois même déprimé, charnu, compact. Margefortement enroulée dans le jeune âge, puis déployée.

Lamelles: blanc-crème devenant crème-jaunâtre, adnées puis décurrentes. Serrées, inégales, elles sont facilement séparables du chapeau.

Pied: 5 à 10 cm., gris-brun plus clair que la chapeau, cylindrique mais renflé à la base qui retient des débris du substrat. Robuste, charnu, plein, fibreux à spongieux.

Chair: blanchâtre, assez molle surtout dans le chapeau, fibreuse dans le pied. Odeur caractéristique et forte de farine rance, un peu anisée. Saveur légèrement acide.

Spores: blanc-crème.

Habitat: de Septembre à Novembre dans les bois de feuillus et de conifères, souvent en groupes importants, en ronds de sorcières ou en lignes. Commun.

Observations: c’est un bon comestible mais ne convient pas aux estomacs fragiles, il est impératif de ne consommer que des exemplaires jeunes et dépourvus de vers, trop âgé il peut provoquer des troubles digestifs parfois graves. On peut le confondre avec l’Entolome livide (vénéneux). Voir Tableau Comparatif V

45314494_p45314494_p

Clitocybe odorant - Clitocybe odora

Noms communs: Clitocybe anisé, Clitocybe vert

Bon comestible

gb Aniseed funnel de Grüner anistrichterling es Aniseta  it Fungo anisato

Clitocybe_odorant5

Chapeau: 4 à 8 cm., vert-bleu à gris-vert palissant avec l’âge, lisse, souvent marbré de taches translucides. Convexe puis étalé, parfois légèrement déprimé au centre. Marge d’abord enroulée puis déployée et ondulée, souvent retroussée.

Lamelles: blanc-verdâtre, faiblement décurrentes, moyennement serrées.

Pied: 4 à 8 cm., de la couleur du chapeau mais plus pâle. Cylindrique, assez régulier, parfois renflé à la base, élastique, assez tenace, fibrilleux, plein, plus ou moins creux avec l’âge.

Chair: blanche à vert pâle, tendre dans le chapeau, fibreuse dans le pied. Odeur très forte et persistante d’anis.

Spores: blanches.

Habitat: de Juin à Novembre, en groupes dans les endroits humides des bois de feuillus et de conifères. Assez commun.

Observations: c’est un bon comestible qui garde sa forte odeur d’anis à la cuisson, il est donc recommandé de le mélanger à d’autres champignons ou à des légumes. Il est facilement identifiable grâce à son odeur et à sa belle couleur verdâtre.

squelettes_13

Clitocybe de l'olivier - Clitocybe olearia ou

Pleurotus olearius ou Omphalotus olearius

Noms communs: Pleurote de l'olivier, Oreille de l'olivier

Vénéneux

gb Jack O'lantern de Ölbaumpilz es Seta de olivera  it Fungo dell'ulivo malefico

Olivier1 Clitocybe_de_l_olivier7 Clitocybe_de_l_olivier3

cliquez sur les photos pour les agrandir

43653961

Chapeau: 4-15 cm., orange à jaune-orangé, orné de fines fibrilles* lui donnant un aspect brillant. Convexe* puis étalé, vite déprimé et en entonnoir. Marge* incurvée.

Lamelles: jaune-or, très décurrentes*, serrées avec de nombreuses lamellules. Elles ont la propriété d'être phosphorescentes la nuit.

Pied: 4-18 cm., orange à jaune-orangé de la couleur du chapeau, ayant tendance à brunir avec l'âge. Ferme, plein, atténué à base. Il peut être central ou excentrique.

Chair: jaune-orangé, plus foncée dans le pied. Odeur assez forte et désagréable de bois moisi, saveur douce.

Habitat: lignicole*, Eté-Automne, parfois même au cœur de Hiver, en touffes parfois importantes aux pieds ou sur les troncs des feuillus. Très commun dans les régions méridionales où il est le champignon qui provoque le plus d'intoxications.

Observations: c'est un champignon vénéneux qui provoque des intoxications parfois très graves. On peut le confondre avec le Clitocybe orangé (bon) ainsi qu'avec l'excellente Chanterelle commune (ou Girolle) mais cette dernière est de couleur jaune, ne possède pas de lamelles* mais des plis* sous le chapeau, est terricole* et dégage une agréable odeur d'abricots et de mirabelles. Voir Tableau Comparatif III

45314494_p45314494_p

Clitocybe orangé - Hygrophoropsis aurantiaca

Noms communs: Chanterelle/Girolle orangée, fausse Chanterelle/Girolle

Bon comestible

gb False chanterelle de Falscher Pfifferling es Falsa Cantarela  it ?

Clitocybe_orang_2 Clitocybe_orang_1

 cliquez sur les photos pour les agrandir

Clitocybe_orang_4

Chapeau: 3 à 7 cm., jaune-orangé à rouge-orangé, recouvert d’un fin duvet lui donnant un aspect velouté. Convexe, plan puis déprimé au centre. Marge enroulée, puis déployée, souvent ondulée.

Lamelles: jaune-orangé à rouge-orangé, plus foncées que le chapeau, décurrentes, minces, à l’arête épaisse, serrées, fourchues.

Pied: 4 à 8 cm., jaune-orangé, brunâtre à noirâtre dans la variété nigripes. Grêle, élastique, difficile à rompre, plein, lisse et irrégulier.

Chair: blanc-orangé à orangé pâle, mince, molle et spongieuse dans le chapeau, fibreuse et coriace dans le pied. Odeur insignifiante, saveur légèrement âcre.

Spores: blanc-crème.

Habitat: de Juin à Novembre, en groupes parfois très importants, principalement dans les bois de conifères, sur les aiguilles, les souches ou sur du bois enterré.

Observations: c’est un bon comestible, souvent délaissé à tort, à condition de le débarrasser de son pied coriace. On peut le confondre avec la Chanterelle ou Girolle (excellente) et le Clitocybe de l'oliver (vénéneux). Voir Tableau Comparatif III

45314494_p

Clitocybe à pied en massue - Clitocybe clavipes

Noms communs: Clitocybe des pins, Clitocybe à pied clavé

Comestible médiocre

gb Clubfoot Clitocybe de Keulen-Trichterling es Clitocybe de pie en clava it ?

Clitocybe___pied_en_massue3

Chapeau: 4 à 10 cm., brun-gris à gris-jaunâtre, plus foncé au centre, souvent décoloré vers la marge. Convexe, plan puis étalé, mamelonné-bossu, charnu.

Lamelles: crème à jaunâtres, longuement décurrentes, larges, assez espacées, accompagnées de lamellules ramifiées.

Pied: 5 à 8 cm., brun-gris, presque de la couleur du chapeau, s’élargissant vers la base en forme de massue. Mou, spongieux tout en étant difficile à rompre.

Chair: blanchâtre, grisâtre par temps humide, molle et spongieuse surtout dans le pied. Odeur rappelant un peu la cannelle et la fleur d‘oranger, saveur douceâtre.

Spores: blanches.

Habitat: de Juillet à Novembre, par petits groupes dans les forêts de feuillus et de conifères, en plaine comme en montagne. Commun.

Observations: c’est un comestible médiocre, sa saveur n’étant pas très agréable, qu’on peut mélanger à d’autres espèces. Il est facilement identifiable grâce à son pied en forme de massue.

45314494_p45314494_p

Clitocybe retourné - Clitocybe ou Lepista inversa

Noms communs: Clitocybe inversé, Clitocybe enroulé

Bon comestible

gb ? de Füchsiger Rötel-Ritterling es Pampeta it Imbutino

Cli_retourn__1 Clitocybe_retourn_1 Clitocybe_retourn_2

cliquez sur les photos pour les agrandir

Lepista_inversaGR

Chapeau: 4 à 10 cm., jaune-roux à beige-roux, plus foncé par temps humide et avec l‘âge. Convexe, étalé puis en entonnoir. Sa cuticule est lisse et brillante. Marge mince, fortement enroulée, rabattue sur les lamelles dans son jeune âge, d’où son nom, puis lobée et ondulée.

Lamelles: blanc-crème à blanc-jaunâtre, décurrentes, serrées et minces.

Pied: 4 à 8 cm., de la couleur du chapeau mais plus clair, cotonneux à la base, plein, fibreux, parfois légèrement excentrique.

Chair: blanchâtre, un peu roussâtre sous la cuticule du chapeau, mince, fragile. Odeur insignifiante, saveur légèrement acidulée mais agréable.

Spores: blanches.

Habitat: de Septembre à Décembre, parfois plus tard, en groupes, parfois en touffes dans les bois de feuillus et de conifères. Commun.

Observations: c’est un bon comestible, un peu amer après cuisson. Les exemplaires cueillis sous les conifères sont de meilleure qualité que ceux des feuillus. On peut le confondre avec le Clitocybe orangé, bon également, qui est moins robuste, plus coloré et qui pousse sur du bois ou sur des aiguilles de conifères.

Attention: peut être confondue avec des espèces très proches comme le Clitocybe givré - Lepista gilva de couleur jaunâtre, susceptible de provoquer des problèmes gastriques , mais surtout avec Clitocybe amoenolens un champignon vénéneux d'origine japonaise qui s'est acclimaté dans certaines régions montagneuses d'Europe et du Maroc. En France on peut le rencontrer fréquemment dans la vallée de la Maurienne, les Hautes Alpes et les Alpes Maritimes. Le Clitocybe retourné et le Clitocybe amoenolens sont très proches d'aspect et seule leur odeur peut permettre de les différencier: odeur faible pour le premier, odeur forte pour le second. Pour en savoir plus: pages 4 à 7 du Bulletin de toxicologiedu Quebec.

 

 

Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

VOIR >> Le Livre 2017