Les Grecs éprouvaient quant à eux de la crainte vis-à-vis des champignons, mais ils en consommaient et relataient déjà des intoxications par Homère (IXème siècle av. J.C.) et par Hippocrate (460-377 av. J.C.). Ce dernier, le plus grand médecin de la Grèce antique, utilisait déjà leurs pouvoirs thérapeutiques réels (?) ou fantaisistes (?). Nous ne connaissons ni les résultats ni de quels champignons il s’agissait, mais néanmoins il en déconseillait la consommation lui qui pourtant dans ses enseignements sur l’alimentation, disait que “l’art de la nutrition est comme tous les arts, une imitation et un enseignement de la nature”.

Euripide

Euripide - le plus tragique des poètes

Le poète grec Euripide (480-406 av. J.C.) dont les œuvres se caractérisaient par son souci de l’actualité, faisait également état de champignons. Aristote (384 - 322 av. J.C.) disait de lui qu’il était “le plus tragique des poètes”. Et comme on le comprend, en effet la femme, le fils et les deux filles d’ Euripide succombèrent des suites d’une intoxication dûe aux champignons.

Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

Voir le Livre de Mycologia34 nouvelle édition