interrogation_13

Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

VOIR >> Le Livre 2017

 

Les Amanites.

champi_009champi_009champi_009

Amanite des Césars. Lat.: Amanita Caesarea.

Noms communs: Oronge, Oronge vraie, Jaune d'oeuf, Jasseran, Cocon, Amanite impériale

Excellente.

Amanite_des_C_sars1 Amanite_des_C_sars2

cliquez sur les photos pour les agrandir

Amanite_des_C_sars4

Les différents stades de son développement

Chapeau: 8 à 18 cm., rouge-orangé à jaune-or. Hémisphérique* puis étalé, parfois déprimé. Charnu, lisse et généralement dépourvu d’écailles*. Marge* finement striée.

Lamelles: jaune-pâle à jaune-or, libres*, serrées, larges.

Pied: 8 à 16 cm., jaune de la couleur des lamelles, cylindrique, légèrement renflé à la base, plein puis farci* et creux avec l’âge, un peu floconneux*. Anneau* jaunâtre, persistant, retombant. Volve* blanche, membraneuse, très engainante.

Chair: blanche, jaunâtre sous la cuticule* du chapeau. Odeur faible mais agréable.

Habitat: Eté-Automne, elle a un faible pour les climats méditerranéens. Dans les bois secs de châtaigniers et de chênes, les clairières, les buissons, également sous les conifères. Commence à se faire rare.

Observations: c’est certainement le meilleur des champignons, à consommer cru ou cuit. Elle fait le bonheur de ceux qui la connaissent. On peut la confondre avec l’Amanite tue-Mouche – Amanita muscaria, vénéneuse, (voir les "Interdits de panier) dont les lamelles et le pied sont blancs et non jaunes et la volve* réduite à des bourrelets* autour du bulbe*. Voir Comparatif X sous:

http://mycologia34.canalblog.com/archives/2010/06/26/14952489.html

 

champi_009champi_009

 

Amanite rougissante. Lat.: Amanita rubescens.

Noms communs: Amanite ou Oronge vineuse, Golmote, Royale.

Bon comestible après cuisson.

Amanite_rouge_tre1 Amanite_rouge_tre3

cliquez sur les photos pour les agrandir

untitledgg

Chapeau: 5 à 15 cm., brun-rougeâtre, souvent taché de rose-vineux, globuleux, convexe puis étalé, parfois même déprimé. Souvent irrégulier, couvert de nombreuses et épaisses écailles rosées, gris-rougeâtre ou blanc-crème. Margelisse.

Lamelles: blanches, se tachant de brun-rougeâtre avec l’âge ou au frottement, libres, serrées, larges.

Pied: 5 à 20 cm., blanc nuancé de rose, se tachant de rougeâtre aux blessures ou au frottement. Charnu, atténué aux extrémités, sa base bulbeuse fortement colorée de rose vineux se termine en forme de toupie ou navet. Anneau blanc à rose, membraneux, ample, fragile, strié. Volve pratiquement absente et réduite à quelques traces brunâtres.

Chair: blanche, se teintant de rose vineux aux blessures ou au frottement, tendre. Odeur nulle, saveur douceâtre devenant un peu âcre à la mastication.

Spores: blanches.

Habitat: de Juin à Novembre, dans les bois de feuillus et de conifères. Très commune.

Observations: c’est un bon comestible à consommer bien cuit car il contient des substances hémolytiques qui altèrent les globules rouges du sang et qui sont détruites à la cuisson. Il ne faudra pas la confondre avec la vénéneuse Amanite panthère (voir les "Interdits de panier"). Voir Comparatif XI sous:

http://mycologia34.canalblog.com/archives/2010/06/26/14952489.html

 

champi_009champi_009champi_009

 

Amanite vaginée. Lat.: Amanitopsis vaginata.

Noms communs: Amanite engainée, Coucoumelle, Grisette.

Excellent comestible après cuisson.

cliquez sur les photos pour les agrandir

Amanite_vagin_e2 Amanite_vagin_e3

Développement d'une Amanite vaginée

untitled4

variété grisea

Chapeau: 5 à 12 cm., sa couleur est très variable: blanc (var. Alba), gris-perlé, argenté (var. Grisea), gris plombé, nébuleux (var. Plumbea), brun-orangé, fauve (var. Fulva). D’abord conique, campanulé puis étalé, parfois mamelonné au centre. Cuticule légèrement visqueuse par temps humide, satinée par temps sec, conservant parfois de grands lambeaux du voile général. Marge profondément striée.

Lamelles: blanches, libres, serrées.

Pied: 6 à 20 cm., blanc ou légèrement coloré, grêle, aminci vers le sommet, creux, légèrement bulbeux à la base. Pas d’Anneau. Volve blanchâtre, membraneuse, engainante, persistante, libre.

Chair: blanche, tendre, très fragile. Pas d’odeur ni de saveur particulières.

Spores: blanches.

Habitat: de Juin à Novembre dans les bois de feuillus et de conifères, les clairières, les haies, au bord des sentiers, sur tous les terrains, commun.

Observations: c’est un excellent comestible à consommer bien cuit. On l’identifie facilement grâce à son pied grêle et élancé, son chapeau à marge profondément striée, sa volve très engainante et ample et à l’absence d’anneau. Au moment de la cueillette il faut prendre grand soin de lui car il est très fragile. On peut la confondre avec les Amanites mortelles (voir les Interdits de panier) mais ces dernières n’ont pas la marge du chapeau striée et possèdent un anneau sur le pied.

 

Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34?

VOIR >> Le Livre 2017